À la différence des salariés, le dirigeant d’entreprise dispose d’une grande liberté pour optimiser sa rémunération. Ceci est d’autant plus vrai si la société est soumise à l’impôt sur les sociétés. SLG EXPERTISE vous aide à calculer votre rémunération optimale.

Rémunération et/ou dividendes

SLG EXPERTISE vous aide à répondre à vos interrogations sur l’opportunité de se rémunérer par le biais de primes ou en se versant des dividendes (revenus du capital). Combiner les deux permet d’obtenir un intérêt immédiat tout en ayant une vision d’avenir sans sacrifier le côté retraite. Nos spécialistes interviennent pour trouver l’équilibre entre le niveau de votre rémunération et celui de votre protection sociale actuelle et future.

Pour cela, nous mettons à votre disposition notre outil de simulation. Celui-ci prend en compte les cotisations sociales personnelles, l’impôt sur le revenu du chef d’entreprise ainsi que l’impôt sur les sociétés.

Notre conseil sera également orienté selon la forme sociétale de votre structure. En effet, les dividendes perçus par les gérants majoritaires d’Eurl et de Sarl, ainsi que leur conjoint, sont assujettis aux cotisations sociales pour la partie des dividendes qui excèdent 10% du capital social de la société et de ses apports en compte courant.

Avantages en nature

SLG EXPERTISE vous guide dans l’analyse des charges déductibles. Limités et impactant socialement et fiscalement, tant pour le personnel que pour la société, ils concernent de nombreux domaines tels que les véhicules, l’informatique, la téléphonie, les frais de déplacement, les invitations, la couverture chômage… Pour prendre les meilleures décisions, nous vous offrons de nombreux services et outils professionnels.

Bénéficier d’une couverture chômage

Bénéficier d’une assurance chômage en tant que chef d’entreprise est rare car pour un mandataire social, le lien de subordination reste à démontrer. Seul ceux disposant d’un contrat de travail (cumul d’un mandat social avec contrat de travail) peuvent y souscrire.

L’organisme (Pôle Emploi) en charge de la gestion des chômeurs statue sur l’éventuelle prise en charge des dirigeants. En cas de refus, des organismes indépendants proposent une couverture volontaire assurant une indemnité proportionnelle aux revenus antérieurs à hauteur de 55% ou 70% (hors dividendes) pendant 12, 18 ou 24 mois.

Intéressement, Épargne salariale…

Les outils mis en place par votre entreprise pour fidéliser le personnel (intéressement, participation aux fruits de l’expansion, Plan Épargne Entreprise, Perco…) peuvent vous concerner. Ils vous permettent d’épargner des sommes significatives totalement exonérées d’impôts.

SLG Expertise est en mesure de vous accompagner dans la mise en relation avec les partenaires spécialisés dans ce type d’assurance.

Protection sociale dans l’entreprise

Au-delà des cotisations obligatoires, des contrats de prévoyance et de retraite complémentaire peuvent être mis en place pour les salariés. Ils sont classés par catégorie sociale ou non et bénéficient d’une exonération partielle de cotisations sociales (hors Csg et Crds) tout en étant déductibles du résultat de l’entreprise.

En qualité de travailleurs non salariés, les dirigeants peuvent également souscrire des contrats individuels de retraite ou de prévoyance complémentaires. Ceux-ci sont déductibles du revenu imposable de la société (loi Madelin) dans certaines limites liées à leurs bénéfices d’activité et au plafond annuel de la Sécurité Sociale.

La retraite hors de l’entreprise

Les Plans d’épargne populaire (Perp) sont souscrits à titre personnel en vue de se constituer une réserve destinée uniquement à la retraite. Peu prisés encore à ce jour, ces contrats sont relativement souples, car le versement annuel est libre. Ils bénéficient d’une fiscalité attractive, car les sommes versées sont déductibles des revenus globaux dans une certaine limite. En termes de sortie, la rente versée est imposable, mais un plafond de 20% des sommes accumulées peut être repris sous forme de capital.

La constitution d’un capital immobilier

L’acquisition de locaux d’activité ou de bureaux est un moyen d’optimisation de vos revenus. Quel que soit le bien acheté et loué à la société, vous pouvez faire cette acquisition à titre personnel ou loger le bien dans une structure de société civile immobilière par exemple. Soumise à impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés, selon vos propres critères, cette forme juridique permet d’agir sur le patrimoine du dirigeant et de sa famille. Le démembrement d’une telle société est aussi un outil pour la succession du dirigeant et la conservation de son patrimoine.